Election Présidentielle 2022.

Informations concernant les obligations liées à l’élection présidentielle 2022 :

Les deux tours des prochaines élections présidentielles auront lieu les 10 et 24 Avril 2022.

Pour cette élection, les nouvelles modalités d’inscription sur les listes électorales introduites en 2019 vont être appliquées.

La gestion des listes électorales est assurée par les communes (compétence confirmée par la loi de juillet 2016, appliquée en 2019). Les communes doivent informer les usagers pour assurer l’inscription sur les listes électorales de leurs habitants.

Il est obligatoire d’être inscrit sur les listes électorales pour pouvoir voter. Or, il y a environ 3 millions d’électeurs non-inscrits et 6,5 millions de «mal-inscrits» (estimations).
Le taux d’abstention aux élections est en partie dû à cette «mal-inscription», notamment chez les jeunes actifs. En effet, dès qu’il y a déménagement, la procédure d’inscription est volontaire.

Toute amélioration du nombre d’inscrits et de la qualité de l’inscription entrainera une réduction de l’abstentionnisme.
  

CE QUI CHANGE POUR LES ÉLECTIONS DEPUIS 2019 :

– L’inscription est désormais possible jusqu’à 6 semaines du scrutin. Pour les présidentielles 2022, il sera possible de s’inscrire sur les listes électorales jusqu’au 4 mars 2022 (contrairement à la règle précédente qui imposait l’inscription avant le 31 décembre de l’année précédent le scrutin). La date du 31 décembre n’est donc plus impérative.

– La possibilité pour le citoyen de vérifier lui-même sa situation électorale directement en ligne. Avec la mise en place du répertoire électoral unique, dont la tenue est confiée à l’INSEE, chaque citoyen pourra vérifier qu’il est bien inscrit sur les listes électorales et connaître son bureau de vote directement en ligne sur l’adresse : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/services-en-ligne-et-formulaires/ISE

– L’inscription en ligne généralisée. Chaque citoyen, quelle que soit sa commune de domiciliation, pourra s’inscrire directement par internet sur le site service-public.fr